Elke Sleurs (N-VA) veut fermer le Musée Fin-de-siècle et rejette le musée du canal

09/12/14 à 18:31 - Mise à jour à 10/12/14 à 14:37

Source: Le Vif

Coup de torchon d'Elke Sleurs (N-VA) sur le passé et le futur : la "Note de politique 2015" de la secrétaire d'Etat en charge des musées fédéraux affiche de nouvelles priorités.

Elke Sleurs (N-VA) veut fermer le Musée Fin-de-siècle et rejette le musée du canal

Le musée Fin-de-Siècle. © Belga

Le Musée Fin-de-siècle, qui a ouvert ses portes il y a tout juste un an au Mont-des-Arts, à Bruxelles, est menacé de disparition. Quant au projet de la Région bruxelloise d'accueillir un jour les collections fédérales d'art moderne et contemporain dans le garage Citroën, il est jugé inadéquat : ses grandes surfaces vitrées rendraient la conservation difficile et la rénovation coûterait trop cher, selon le porte-parole de la secrétaire d'Etat.

Elke Sleurs ne veut pas de nouvelles initiatives, qu'elle qualifie de "pistes avancées dans les médias", non fondées sur une évaluation "de l'investissement initial et des coûts d'exploitation ultérieurs". De même, le projet d'installer temporairement les collections fédérales - non exposées depuis février 2011 - dans l'ancien bâtiment Vanderborght, rue de l'Ecuyer, n'est pas repris par la secrétaire d'Etat. Ce projet-là avait pourtant été approuvé par le Conseil des ministres en février dernier, et le fédéral et la Ville s'étaient déjà répartis le coût des travaux, en vue d'une ouverture en 2017.

La secrétaire d'Etat privilégie ce qui existe : "On examine de quelle façon la collection d'art moderne des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique pourrait de nouveau être intégrée dans ses bâtiments", indique-t-elle. Il s'agirait donc, nous dit-on, d'affecter les espaces rénovés pour le Musée Fin-de-siècle à l'ensemble des collections d'art moderne et contemporain. Vous avez dit détricotage ?

En savoir plus sur:

Nos partenaires