Elio Di Rupo tente de rattraper la bourde d'Eerdekens sur Ecolo

23/03/10 à 09:01 - Mise à jour à 09:01

Source: Le Vif

Le président du Parti socialiste, Elio Di Rupo, a condamné mardi matin les propos "excessifs" du député wallon PS Claude Eerdekens, qui a qualifié Ecolo de "parti stalinien, militaire et despotique".

Elio Di Rupo tente de rattraper la bourde d'Eerdekens sur Ecolo

© Belga

"Je n'approuve pas les propos excessifs de qui que ce soit, et en particulier des membres du PS. J'aurai un contact avec lui pour que son attitude soit beaucoup plus constructive", a dit M. Di Rupo sur les ondes de Bel-RTL.

"Je connais bien le ministre (wallon de l'Aménagement du territoire Philippe) Henry. Je sais qu'il fait le maximum, il fait du mieux qu'il peut", a poursuivi M. Di Rupo.

Pour le président du PS, la difficulté, c'est l'équilibre entre l'emploi et l'environnement. Nous devons faire le maximum pour créer de l'activité et de l'emploi", a-t-il insisté.

Le député wallon Claude Eerdekens a critiqué à plusieurs reprises de façon virulente l'action de Philippe Henry, qualifié de "nul parmi les nuls". Mardi, Vers l'Avenir publie une nouvelle salve de commentaires sur Ecolo, parti que M. Eerdekens juge "stalinien, militaire et despotique".

De son côté, Ecolo ne souhaite pas réagir pour l'instant aux déclarations du parlementaire. Une réaction sera communiquée après l'entrevue entre celui-ci et Elio Di Rupo, a indiqué un porte-parole à l'agence Belga.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires