Elio Di Rupo sort le MR de la majorité à Mons

19/04/16 à 17:51 - Mise à jour à 18:59

Source: Belga

Le groupe PS de Mons a annoncé mardi par la voix du bourgmestre de la ville Elio Di Rupo que la confiance était rompue avec le partenaire MR représenté au sein du collège par l'échevin Georges-Louis Bouchez. Le PS veut un collège plus cohérent et consultera rapidement d'autres partenaires dans un souci d'ouverture.

Elio Di Rupo sort le MR de la majorité à Mons

Elio Di Rupo, bourgmestre de Mons. © Belga

La rupture est donc consommée entre le PS et le MR au sein de Collège de la Ville de Mons. Elio Di Rupo, Bourgmestre de Mons, a annoncé mardi à Mons, entouré des membres du groupe PS du Collège, la rupture de confiance avec le chef de file du MR montois, Georges-Louis Bouchez, échevin des finances.

"Soucieux de placer les intérêts de la ville et de ses habitants avant les intérêts de partis ou les intérêts personnels, le groupe PS souhaite dès lors former un Collège plus cohérent pour mieux servir la ville et les Montois", a indiqué Elio Di Rupo. "Ca fait des mois et des mois que de grandes différences existent au sein du Collège, malgré la volonté de cohérence de la part du PS. Nous nous devions d'être honnêtes vis-à-vis des Montois."

Du côté du PS montois, on parle d'un constat d'échec. "Nous n'avons jamais éludé la culture du débat", a souligné Elio Di Rupo. Depuis plusieurs mois, l'attitude de Georges-Louis Bouchez, échevin empêché a, selon le PS, créé de plus en plus de tension au sein du Collège montois.

"En cause notamment, un double discours à l'égard de la population basé sur des contradictions répétées entre les décision prises au Collège dans son ensemble et donc avec le MR et les expressions publiques du chef de file du MR", a souligné Elio Di Rupo. "Il est clair aussi que le retour de Georges-Louis Bouchez, parlementaire régional, à son poste d'échevinat à Mons dont il avait été empêché crée une nouvelle réalité."

Le président du PS et bourgmestre de Mons a regretté que l'Echevin des finances ne propose pas de solutions pour tenir compte de la perte de 7 millions d'euros cumulés à l'horizon 2021, perte "due à l'impact du Tax Shift fédéral". "Nous ne pouvions pas être plus transparents en confiant l'échevinat des finances et du budget de la ville au partenaire MR", a précisé Elio Di Rupo. "Ce groupe détient cette responsabilité depuis plus de 15 ans."

Le groupe PS, en majorité absolue à Mons, entend toutefois garder sa volonté d'élargir la majorité à un nouveau partenaire, comme c'est le cas depuis 2000. "Nous prendrons des contacts dans les prochains jours mais nous pourrions aussi continuer à diriger Mons seuls", a indiqué Elio Di Rupo.

"Pour continuer à ouvrir le Collège de Mons, il faut une cohérence dans le projet." Le Conseil communal de Mons qui devait avoir lieu ce mardi 19 avril a été annulé. Elio Di Rupo a par ailleurs indiqué lors du point presse qu'il n'avait pas pu joindre directement Georges-Louis Bouchez et qu'il avait averti d'autres membres du MR de la décision du groupe PS montois.

En savoir plus sur:

Nos partenaires