Elio Di Rupo et Bart De Wever reprennent les négociations

15/09/10 à 19:12 - Mise à jour à 19:12

Source: Le Vif

Les deux hommes forts du pays reprendront les entretiens bilatéraux dès demain. Un accord sur la méthodologie de travail a été convenu lors de la réunion avec les médiateurs royaux cette après-midi.

Elio Di Rupo et Bart De Wever reprennent les négociations

© Belga

"Elio Di Rupo et Bart De Wever n'ont pas rompu", a commenté une source proche des négociateurs.

La réunion entre André Flahaut et Danny Pieters, et les présidents du PS et de la N-VA s'est achevée peu après 17h. Elio Di Rupo et Bart De Wever ont convenu d'une méthodologie de travail par laquelle seront abordées simultanément la loi de financement et les budgets 2011 et 2012, indique un communiqué des médiateurs. Jusqu'à présent, le deuxième sujet n'a pas encore été abordé par les présidents des sept partis qui ont participé aux négociations.

André Flahaut et Danny Pieters continueront cependant leur mission. Ils reprendront des entretiens bilatéraux avec les présidents des cinq autres partis qui ont participé aux négociations de préformation (cdH, Ecolo, CD&V, sp.a et Groen!) et leur présenteront cette méthodologie "adaptée aux préoccupations relevées lors de la préformation". Ils feront ensuite rapport au Roi.

Chacun devra étaler son jeu et il sera dès lors possible de voir si une nouvelle loi de financement peut être élaborée, a souligné une autre source.

La préformation menée par M. Di Rupo avait échoué sur le refinancement de Bruxelles et sa liaison à une révision générale de la loi de financement des Communautés et Régions. La N-VA, suivie par le CD&V, avait estimé qu'elle ne disposait pas de suffisamment de garanties sur ce point.

De leur côté, le PS et la N-VA "vont essayer de recréer une dynamique d'accord". Ensemble, ils vont préciser l'ensemble des acquis institutionnels engrangés au cours des semaines de préformation et tenter de les approfondir.

Lundi, les deux présidents et les deux médiateurs se verront à nouveau et examineront s'il est possible de passer à une nouvelle phase de négociation.

Depuis le 13 juin, M. De Wever a mené une mission d'information, classique après les élections, et M. Di Rupo a pris le relais le 8 juillet, non pour une mission de formation du gouvernement, mais pour une mission de "préformation" dont il a demandé à être déchargé le 3 septembre, faute d'accord.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires