Electrabel se prépare pour relancer ses réacteurs fissurés

27/02/15 à 06:59 - Mise à jour à 06:59

Source: Belga

Electrabel est en train d'investir pour amener à plus de 40°C l'eau de refroidissement des réservoirs de sécurité de ses réacteurs nucléaires fissurés, peut-on lire vendredi dans L'Echo. "Il s'agit d'un investissement de l'ordre de quelques millions d'euros", selon un responsable du groupe GDF Suez.

Electrabel se prépare pour relancer ses réacteurs fissurés

© Reuters

Les défauts découverts dans l'acier des cuves sont susceptibles d'entraîner une fragilisation, particulièrement en cas de choc thermique. Pour diminuer ce risque, Electrabel avait déjà installé à Doel un système permettant de chauffer l'eau de ses réservoirs à 30°C. Mais il vise désormais une eau à plus de 40°C.

Sans attendre le feu vert de l'AFCN sur un éventuel redémarrage, Electrabel a donc décidé de nouveaux investissements. C'est le signe qu'il croit en la relance de ses réacteurs. "Nous avons fait le nécessaire pour que l'eau à Doel soit préchauffée à plus de 40 degrés", confirme la porte-parole d'Electrabel.

Concernant Tihange 2 par contre, "c'est une option qui fait l'objet d'une analyse, qui est toujours en cours pour le moment." Reste à voir quelle sera la position de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire face à cette solution.

Nos partenaires