Elections législatives néerlandaises 2017 - Les négociations pour la formation d'un gouvernement en route vers une pause estivale

19/07/17 à 00:52 - Mise à jour à 00:55

Source: Belga

(Belga) Les négociations pour la formation d'un nouveau gouvernement aux Pays-Bas se dirigent vers une pause estivale, selon le négociateur pour le parti CDA, Sybrand Buma. Les Pays-Bas sont dans l'impasse depuis le 15 mars pour dégager une coalition gouvernementale.

Le chrétien démocrate M. Buma a affirmé mardi soir que le processus de négociation pourrait être mis en suspens d'ici la fin de la semaine. Contrairement aux deux jours précédents, les VVD, CDA, D66 et ChristenUnie ne vont pas négocier durant une journée entière mercredi, mais uniquement l'après-midi. "Nous devons encore travailler très dur un jour et puis nous verrons ce qu'il en ressort", a affirmé le président de D66 Alexander Pechtold. Il n'a pas voulu se prononcer si la formation d'un gouvernement était à mi-chemin ou non. L'actuel Premier ministre, le libéral Mark Rutte (VDD), n'a pas voulu s'exprimer non plus, recommandant d'attendre les informations qui seront communiquées par l'informateur Gerrit Zalm. Celui-ci pourrait tenir une conférence de presse mercredi. M. Zalm est le troisième informateur nommé depuis le scrutin législatif organisé aux Pays-Bas le 15 mars dernier. L'ancien ministre des Finances, issus de la formation libérale du Premier ministre, tente de dégager un accord pour reconduire un gouvernement Rutte III avec quatre partis. VDD, CDA, D66 et ChritenUnie rassemblent le nombre de sièges suffisants pour assurer une coalition dans les deux chambres du parlement néerlandais. Le VDD, sorti premier des urnes mais affaibli, cherche à contourner la formation d'extrême-droite emmené par Geert Wilders dans la composition du gouvernement. Le Premier ministre sortant s'est engagé à ne pas coopérer avec M. Wilders, bien que son parti islamophobe et eurosceptique soit arrivé en deuxième position aux législatives avec 20 sièges. (Belga)

Nos partenaires