Elections législatives en Allemagne - Les discussions exploratoires se concentrent sur l'avenir de l'Europe

08/01/18 à 12:38 - Mise à jour à 12:39

Source: Belga

(Belga) Les discussions exploratoires entre le bloc conservateur d'Angela Merkel et les sociaux-démocrates du SPD en vue de la formation d'un gouvernement en Allemagne se concentrent lundi sur l'avenir de l'Europe. Elles doivent aboutir d'ici vendredi et déterminer si oui ou non des négociations formelles peuvent être menées entre les deux fractions politiques.

Les leaders de la CDU d'Angela Merkel, de son allié bavarois la CSU ainsi que ceux du SPD se sont rassemblés lundi à 7h aux quartiers généraux de la CDU à Berlin pour discuter de l'avenir de l'Union européenne. La chancelière, Horst Seehofer (CSU) et Martin Schulz (SPD) devaient se rencontrer dans la matinée pour des débats à trois. Le président français Emmanuel Macron avait émis différentes propositions pour l'Europe dans la foulée des élections en Allemagne, en septembre 2017. Il proposait notamment un budget spécifique à la zone Euro, un ministre des Finances et la formation d'une force d'intervention militaire européenne. Mais l'Allemagne n'a pas encore donné de réponse claire à ces suggestions pour une Europe post-Brexit, Angela Merkel étant empêtrée depuis plusieurs mois dans la formation d'un gouvernement. Les leaders de la CDU, de la CSU et du SPD ont affirmé tard dimanche - premier jour de ce round de discussions - qu'ils évoqueraient la nécessité d'une réforme de grande envergure. "Nous sommes tous conscients de notre responsabilité envers le futur de l'Allemagne et de l'Europe", a dit le secrétaire général du SPD Lars Klingbeil. L'Allemagne est dirigée par un gouvernement intérimaire depuis le 24 septembre, après que les élections fédérales ont affaibli tant le CDU de Merkel que le SPD. Les sociaux-démocrates avaient initialement décidé de rester dans l'opposition pour la prochaine législature, mais ils ont finalement accepté de négocier avec Merkel. Les précédentes discussions des conservateurs avec les libéraux (FDP) et les écologistes (Grüne) ont en effet échoué en novembre. Les discussions actuelles avec le SPD, qui se tiennent jusqu'au 12 janvier, ne sont que préliminaires et doivent être suivies de négociations formelles si elles aboutissent. (Belga)

Nos partenaires