Elections en Australie: le gouvernement conservateur perd des plumes, controverse autour d'un sms aux électeurs

03/07/16 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Belga

(Belga) L'Australie était plongée dimanche dans l'incertitude après des élections législatives qui n'ont pas permis au Premier ministre sortant Malcolm Turnbull de renforcer sa position. Selon des résultats provisoires, dimanche, la coalition de M. Turnbull avait 65 sièges à la Chambre, les travaillistes 67, les Verts un siège et les indépendants quatre sièges.

Elections en Australie: le gouvernement conservateur perd des plumes, controverse autour d'un sms aux électeurs

Elections en Australie: le gouvernement conservateur perd des plumes, controverse autour d'un sms aux électeurs © BELGA

Quelque 15,6 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes pour désigner 150 membres de la Chambre des représentants. Il faut 76 sièges pour avoir la majorité à la Chambre. Treize sièges n'étaient pas encore attribués dimanche parce que les résultats étaient trop serrés. Un message envoyé par le fournisseur public de services de santé Medicare était par ailleurs au c?ur d'une polémique. Envoyé samedi aux électeurs, le sms mettait en garde contre une privatisation du système de santé si la coalition conservative parvenait à former un gouvernement. Le ministère de la Santé a assuré que le message était frauduleux et ne provenait pas de ses services. Une enquête sera ouverte, a indiqué la police fédérale. Le premier ministre Turnbull a lui évoqué un "acte extraordinaire de malhonnêteté" et accusé le parti du Labor. Avec ces élections législatives anticipées, M. Turnbull entendait asseoir sa majorité au Sénat. Des élus indépendants ou issus de partis minoritaires ont en effet bloqué certaines de ses réformes. Mais il risque à présent de devoir négocier avec des indépendants ou de petits partis pour se maintenir au pouvoir. Les résultats définitifs ne sont pas attendus avant mardi, car des millions de votes par correspondance et de votes par procuration doivent encore être dépouillés. Les experts soulignent que ces votes favorisent habituellement les sortants. (Belga)

Nos partenaires