Elections communales 2018 - M. Payfa tirera la liste DéFI à Watermael-Boitsfort - décision de la section à l'unanimité

12/01/17 à 23:02 - Mise à jour à 23:04

Source: Belga

(Belga) La section DéFi de Watermael-Boitsfort a décidé jeudi soir à l'unanimité de confier la tête de liste en vue des élections communales de 2018 à l'ex-bourgmestre Martine Payfa. Anne Spaak-Jeanmart a été confirmée dans sa désignation comme cheffe de file pour ce scrutin, a indiqué jeudi soir Sandra Ferretti, présidente de la section. Le rôle de chef de file pour le scrutin conférera à Mme Spaal-Jeanmart notamment le rôle responsable de délégation pour des négociations de majorité.

Pour Sandra Ferretti, "cette répartition des responsabilités constituait une étape essentielle pour préparer la campagne de 2018 de manière collective et solidaire". "Les fondations sont bien solides; en parallèle à nos actions au sein du conseil communal, notre objectif aujourd'hui est aussi de mobiliser tous les habitants de Watermael-Boitsfort qui croient en nos complémentarités et notre projet novateur, projet tourné vers l'avenir, visant leurs préoccupations quotidiennes et la saine gestion communale", ont affirmé, dans une communication commune, à l'issue de la réunion, Mmes Spaak-Jeanmart, Payfa et Ferretti". Martine Payfa a dirigé la commune de Watermael-Boitsfoit de 1994 à 2012. Au dernier scrutin, elle avait réalisé le meilleur score personnel de la commune. Sa liste avait été écartée des négociations de majorité. En octobre dernier, elle avait été éliminée, lors d'un premier vote en section, de la course pour emmener la liste électorale pour 2018, au profit d'Anne Spaak, ce qui ne fut pas du goût de tous au sein du parti, et notamment du président Olivier Maingain. Celui-ci craignait de voir un début de campagne en ordre dispersé au sein d'une commune que sa formation a marquée de son empreinte depuis plusieurs décennies. Le parti, comme Martine Payfa ont par ailleurs formellement démenti l'information selon laquelle l'ex-bourgmestre avait introduit un recours devant les instances de son parti contre la décision d'octobre dernier. Interrogée à l'issue de la réunion jeudi soir, Mme Payfa a confirmé l'engagement d'elle-même, et de Mmes Spaak et Feretti à "faire un travail d'équipe" et à "se battre ensemble pour faire un maximum de sièges". (Belga)

Nos partenaires