Election présidentielle en France - Vers une primaire socialiste avec l'accord de Hollande

18/06/16 à 19:54 - Mise à jour à 19:54

Source: Belga

(Belga) Fait inédit pour un président français sortant, François Hollande devra vraisemblablement passer par une primaire s'il veut briguer un second mandat l'an prochain, après une décision de son Parti socialiste (PS) d'organiser une telle consultation début 2017.

Après plusieurs mois de suspense, le Conseil national du PS, parlement des socialistes, a approuvé samedi "à l'unanimité" l'organisation d'une primaire limitée au parti et à ses satellites des radicaux de gauche (PRG) et des écologistes pro-gouvernementaux. Le scrutin, fixé aux 22 et 29 janvier 2017, apparaît taillé sur mesure pour permettre à François Hollande, très impopulaire y compris à gauche, de se relégitimer à moindre risque en vue de la présidentielle du printemps. La date tardive de la consultation lui laisse aussi espérer de pouvoir engranger de premiers résultats de sa politique économique sociale-libérale contestée dans son camp, après de premiers signes d'embellie et de légère décrue du chômage depuis deux mois. Le chef de l'Etat doit dire en fin d'année s'il entend briguer un second mandat. Elu en mai 2012 à l'Elysée, M. Hollande avait vu sa candidature mise sur orbite six mois plus tôt par sa victoire aux primaires socialistes. En l'état actuel, l'impopularité du président français est telle dans toutes les franges de l'opinion que François Hollande serait menacé d'élimination dès le premier tour s'il brigue un second mandat à la présidentielle de 2017, affirment tous les sondages. (Belga)

Nos partenaires