Ecolo interpelle le ministre Ducarme sur les manquements du grossiste Derwa

10/04/18 à 22:28 - Mise à jour à 22:29

Source: Belga

(Belga) L'an dernier, l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a retiré l'agrément de La Vieille Abbaye, un atelier du grossiste en viande liégeois Derwa. Mais le tribunal de première instance de Liège a suspendu cette décision "en raison de failles dans les procédures", d'après la RTBF qui a révélé mardi soir ce dossier. Ecolo s'étonne de la décision du ministre fédéral de l'Agriculture Denis Ducarme de ne pas avoir été en appel, contrairement au souhait de l'Afsca.

La firme Derwa vient d'être rachetée par un consortium. Le dernier contrôle au sein de La Veille Abbaye, le mois dernier, était "favorable avec remarques", selon la RTBF. Mais auparavant, l'entreprise a vendu des charcuteries dont la conformité ne peut être garantie. Il est question notamment de restes de jambon congelés puis intégrés dans du saucisson malgré le dépassement de leur date de péremption. Une ex-administratrice de Derwa a en tout cas admis auprès de l'Afsca un défaut de traçabilité. "Il manque 433 kilos de viande dont je ne peux pas démontrer l'utilisation. Il est donc possible qu'ils aient été utilisés en fabrication en dehors de leur date limite, ce qui les rendrait nuisibles selon la législation", a-t-elle déclaré aux enquêteurs d'après un procès-verbal dont la chaîne publique a obtenu copie. A la suite de plusieurs contrôles négatifs, La Vieille Abbaye a perdu son agrément à l'automne dernier mais l'entreprise a introduit un recours en urgence, qu'elle a gagné en raison de "failles dans les procédures". Elle a obtenu le droit de poursuivre son activité dans l'attente d'une décision du Conseil d'Etat. Le ministre Ducarme a donné injonction de ne pas interjeter appel contre la suspension du retrait d'agrément car il a estimé avoir peu de chances d'obtenir une décision différente, a précisé un membre de son cabinet à la RTBF. "Pourquoi le ministre n'a-t-il pas pris en considération le principe de précaution de la santé des consommateurs?", s'interroge cependant le chef de groupe Ecolo à la Chambre, Jean-Marc Nollet. Les Verts demandent à M. Ducarme de s'expliquer au Parlement et rappellent leur demande de "rapatrier" la tutelle de l'Afsca vers le ministre de la Santé plutôt que de l'Agriculture. (Belga)

Nos partenaires