Ecolo-Groen "pas étonné" du rapport de la Cour des comptes sur la SNCB et Infrabel

18/01/16 à 12:30 - Mise à jour à 12:30

Source: Belga

(Belga) Le projet de rapport de la Cour des comptes quant au respect des contrats de gestion par la SNCB et Infrabel révèle plusieurs obligations qui ne sont pas remplies par les deux entreprises publiques, rapportait Le Soir lundi matin. Le groupe Ecolo-Groen à la Chambre affirme dans un communiqué n'être "pas étonné".

Ecolo-Groen "pas étonné" du rapport de la Cour des comptes sur la SNCB et Infrabel

Ecolo-Groen "pas étonné" du rapport de la Cour des comptes sur la SNCB et Infrabel © BELGA

"A l'heure où les problèmes liés à la mobilité sont de plus en plus importants, Ecolo-Groen ne peut que regretter ce rapport négatif de la Cour des comptes, même si les écologistes sont loin d'être surpris. Les restrictions budgétaires imposées à la SNCB n'ont pas amélioré l'efficacité de l'entreprise, que du contraire. Le gouvernement prévoit encore 20% d'économies à l'horizon 2019 et certains semblent penser qu'on peut encore y supprimer des emplois", commente le député fédéral Marcel Cheron, cité dans le communiqué. "La SNCB et Infrabel ont besoin d'une réelle stratégie de mobilité. Ils doivent être soutenus financièrement pour enfin pouvoir remplir leurs missions", ajoute le groupe Ecolo-Groen qui rappelle avoir "déposé en décembre une proposition de contrat de gestion alternatif, qui répond largement aux soucis exprimés par la Cour des comptes." Le rapport a été demandé par la commission infrastructure de la Chambre et doit être présenté aux députés au cours du mois. Le projet de rapport souligne en outre le fait que la SNCB rechigne à transmettre des informations au SPF Mobilité sous prétexte qu'il s'agit de données sensibles ou confidentielles. Il note aussi que les contrôles des infrastructures et du matériel roulant sont de moins en moins souvent effectués en raison d'un manque de moyens humains. (Belga)

Nos partenaires