Ecolo envisage de créer un parti fédéral avec Groen

07/12/14 à 18:38 - Mise à jour à 18:37

Source: Belga

Ecolo pourrait créer un parti fédéral avec Groen, son frère écologiste au nord du pays. Telle est l'une des propositions du rapport "Re-génération" rédigé par le comité de pilotage chargé d'encadrer le nouveau du parti après sa défaite électorale.

Ecolo envisage de créer un parti fédéral avec Groen

© BELGA

Ecolo forme déjà un groupe politique commun à la Chambre avec Groen et, à Bruxelles, les écologistes se sont déjà présentés ensemble aux élections locales et ont placé des candidats de l'un et l'autre bord sur leur liste aux élections régionales. "Re-génération" propose d'aller plus loin. La possibilité de parler d'une seule voix de part et d'autre de la frontière linguistique est présentée comme une "plus-value politique".

"Le contexte actuel, la communautarisation du débat politique fédéral et l'absence d'élections à court-terme est une opportunité pour approfondir de manière substantielle nos relations avec Groen. Cette relation privilégiée doit s'inscrire dans un ambitieux projet de long-terme : créer un parti écologiste fédéral regroupant Wallons, Flamands et Bruxellois ; néerlandophones, francophones, germanophones", écrivent les 5 auteurs: Ronny Balcaen, Magali Plovie, Christine Boileau, Abraham Franssen et Mohssin El Ghabri.

Le rapport plaide d'ores et déjà pour la mutualisation de certains services et, à Bruxelles, pour aller le plus loin possible dans la fusion de fait des deux partis. Il propose aussi de créer un bureau politique fédéral dont les membres seraient élus lors d'une assemblée générale réunissant les deux partis. Il suggère par ailleurs de conditionner la présence aux places stratégiques des listes électorales fédérales et bruxelloises à une très bonne connaissance du néerlandais ou au moins un engagement à suivre des cours intensifs de langue.

Au mois de mars, le parti renouvellera sa présidence. "Re-génération" prône le maintien de la formule des co-présidents (homme-femme, Wallon-Bruxellois). "C'est un élément d'identité important, auquel une grande majorité de membres sont attachés et qui nous distingue positivement des autres partis politiques", dit le rapport tout en envisageant de nouvelles modalités d'élection: soit par les membres présents physiquement lors de l'assemblée générale, comme maintenant, soit tous les membres de l'AG, présents ou non, soit tous les membres et sympathisants, soit des "primaires vertes" ouvertes à tous les citoyens proches de l'écologie politique.

Le rapport sera discuté lors d'un Conseil de fédération le 12 décembre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires