Écoles: la Belgique face à de grands défis en matière d'égalité des chances

07/11/16 à 18:14 - Mise à jour à 18:14

Source: Belga

Tout comme nombre d'autres pays de l'Union européenne, la Belgique fait face à d'importants défis pour assurer une réelle égalité des chances à l'école, selon une étude comparative des systèmes éducatifs européens publiée lundi par la Commission européenne.

Écoles: la Belgique face à de grands défis en matière d'égalité des chances

Une classe en immersion: des résultats probants. © Denis Closon/Isopix

"La Belgique fait face à de grands défis en matière d'égalité des chances. Les performances des élèves sont aujourd'hui étroitement liées à leur origine socio-économique, particulièrement auprès des jeunes immigrés. Ceci est d'autant plus sérieux qu'on s'attend à une plus forte croissance de ce groupe de jeunes vulnérables (à l'avenir)", souligne l'exécutif européen.

Le rapport souligne notamment le fait que les écoles belges comptant le plus d'élèves défavorisés sont celles qui manquent bien souvent d'enseignants et directeurs expérimentés.

L'étude montre toutefois que le nombre de jeunes quittant prématurément l'école baisse en Belgique. De 12% en 2012, leur nombre est ainsi passé à 10,1% en 2015, soit moins que la moyenne européenne (11,0%) mais toujours au-dessus de l'objectif de 9,5% pour 2020.

Les enfants nés à l'étranger sont deux fois plus nombreux (18,2%) que les autres (9%) à quitter l'école prématurément, révèle encore le rapport de l'exécutif européen.

L'an dernier, 1,25 million de réfugiés et migrants sont arrivés en Europe. Un tiers d'entre eux sont mineurs d'âge. La Commission souligne combien l'éducation constitue un levier particulièrement puissant pour favoriser leur intégration dans la société.

Beaucoup d'Etats membres y travaillent d'ailleurs, salue l'exécutif européen dans son rapport. Celui-ci cite notamment les efforts belge pour augmenter la capacité des classes d'accueil pour migrants et la mobilisation de fonds pour leur assurer des professeurs de langue.

Chaque année, la Commission publie une étude sur l'évolution des systèmes éducatifs des Etats membres. Bien qu'en léger retrait entre 2012 et 2015, la Belgique preste mieux que la moyenne européenne en termes de nombre d'étudiants diplômés du supérieur (42,7% contre 38,7%) et le taux d'emploi des ces diplômés (79,5% contre 76%).

La formation continue des adultes en Belgique (6,9%) reste en revanche en retrait par rapport à la moyenne européenne (10,7%).

Nos partenaires