Echauffourées dans le principal camp de migrants de Bulgarie

24/11/16 à 14:49 - Mise à jour à 14:51

Source: Belga

(Belga) Des échauffourées ont éclaté jeudi dans le principal camp de migrants de Bulgarie à Harmanli, près de la frontière turque, impliquant environ 1.500 d'entre eux dans un contexte de tensions croissante dans les Balkans, a annoncé la police.

Echauffourées dans le principal camp de migrants de Bulgarie

Echauffourées dans le principal camp de migrants de Bulgarie © BELGA

Les migrants ont mis le feu à des pneus et jeté des pierres sur les forces de l'ordre, nécessitant l'intervention de quelque 250 policiers, gendarmes et pompiers, a-t-on précisé de même source. Ils entendaient protester contre une mesure de confinement prise cette semaine afin d'éviter la propagation d'un début d'épidémie de galle. La situation était "sous contrôle" à la mi-journée et "des négociations ont été engagées entre les migrants en colère et l'agence nationale des réfugiés", a indiqué une porte-parole de la police, Nina Nikolova, à l'AFP. Au total, les échauffourées ont impliqué "environ la moitié" des 3.000 migrants hébergés à Harmanli, soit "quelque 1.500 personnes", a-t-elle précisé. Ces incidents surviennent dans un contexte de tensions croissantes en Bulgarie et en Grèce notamment après un renforcement des contrôles aux frontières qui freine la progression des migrants vers l'ouest de l'Europe. Selon les estimations officielles, quelque 13.000 migrants, principalement des Afghans, sont actuellement bloqués en Bulgarie. Plusieurs dizaines de milliers de migrants le sont par ailleurs en Grèce, principal pays d'entrée dans l'Union européenne depuis la Turquie. (Belga)

Nos partenaires