Dumping social - "Le plan de Marianne Thyssen ne répond en rien à l'urgence de la situation"

07/03/16 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Belga

(Belga) Le plan contre le dumping social que la commissaire européenne à l'Emploi, Marianne Thyssen, doit présenter mardi à la Commission ne répond en rien à l'urgence de la situation, estime lundi l'Union des Classes moyennes (UCM) dans un communiqué

Dumping social - "Le plan de Marianne Thyssen ne répond en rien à l'urgence de la situation"

Dumping social - "Le plan de Marianne Thyssen ne répond en rien à l'urgence de la situation" © BELGA

Mme Thyssen propose notamment d'obliger les entreprises qui détachent des travailleurs à les rémunérer aux conditions salariales du pays d'accueil, y compris les suppléments et primes, et de limiter la durée des détachements à deux ans. Or, ces mesures ne changeraient "rien à court terme", selon l'UCM qui propose d'autres options. L'Union des Classes moyennes demande notamment que le formulaire A1, qui atteste de la réalité du détachement, soit standardisé et établi dans la langue du pays où le travailleur est détaché. Elle souhaite aussi que ce formulaire soit établi et présenté avant toute prestation de travail. L'UCM plaide par ailleurs pour que les détachements soient réservés aux entreprises qui ont leur activité principale dans le pays d'origine. "De plus, si l'égalisation des conditions salariales est un progrès, le dumping ne sera éradiqué que si l'on égalise aussi les taux des cotisations sociales", conclut l'UCM. (Belga)

Nos partenaires