Dumping social : Charles Michel appelle à prendre rapidement des mesures

25/06/15 à 15:02 - Mise à jour à 15:02

Source: Belga

Le Premier ministre belge Charles Michel a appelé jeudi à prendre d'urgence des mesures pour lutter contre le dumping social, à l'issue d'une conférence consacrée à ce sujet qui réunissait les responsables politiques de six pays, de la Commission européenne et du Parlement européen.

Dumping social : Charles Michel appelle à prendre rapidement des mesures

© Belga

"J'ai fait des propositions très concrètes: les entreprises qui détachent des travailleurs devraient avoir une activité régulière dans le pays d'origine, il faut travailler à une harmonisation des contrôles en Europe, et les cotisations sociales doivent être payées dans le pays où le travail est effectué", a détaillé Charles Michel à la sortie de la réunion.

Celle-ci était organisée à la demande du Premier ministre suédois, le socialiste Stefan Löfven, par les Premiers ministres belge Charles Michel, luxembourgeois Xavier Bettel et néerlandais Mark Rutte.

Participaient aussi le chancelier autrichien Werner Faymann, le Premier ministre tchèque Boruslav Sobotka, la commissaire européenne aux Affaires sociales et à la Mobilité des travailleurs Marianne Thyssen et le président du Parlement européen Martin Schulz.

Des représentants des syndicats européens et des patrons européens étaient également présents. "C'est une coalition de bon sens", a commenté Charles Michel sur la présence de socialistes et de libéraux à la réunion. "La libre circulation des travailleurs est une valeur ajoutée, mais il y a une forte volonté politique de lutter contre le dumping social et de mettre plus de concurrence loyale en Europe." "Nous avons réellement besoin de la mobilité des travailleurs, mais cette mobilité doit être juste et perçue comme telle", a pour sa part souligné Marianne Thyssen.

Bien que les sensibilités à ce sujet soient très différentes entre les pays de l'est et de l'ouest de l'Europe, tous sont confrontés à des problèmes en lien avec le dumping social. "Les pays de l'est voient leurs jeunes et les personnes éduquées partir", relève-t-elle. Le problème du dumping social a été abordé dans tous les contacts bilatéraux que la commissaire a eus depuis son entrée en fonction. "Il faut d'abord une bonne application des règles existantes, et puis aussi réétudier la législation pour voir comment l'améliorer", a commenté Mme Thyssen.

Charles Michel souhaite que le sujet fasse l'objet d'une discussion au Conseil européen. "Nous ne sommes pas dans une démarche d'affrontement, nous voulons plutôt dégager des consensus de manière intelligente", a-t-il indiqué.

Les secteurs de la construction et du transport souffrent particulièrement de la concurrence des travailleurs détachés en provenance de l'est. Selon des chiffres de l'Onem, quelque 15.000 emplois auraient été perdus entre 2011 et 2014 dans le secteur de la construction, soit une baisse d'environ 10% des effectifs. "On assiste à une destruction d'emplois malgré une croissance" du secteur, a dénoncé le Premier ministre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires