Droite et extrême droite protestent contre la venue de Médine au Bataclan

10/06/18 à 18:47 - Mise à jour à 18:48

Source: Belga

(Belga) Des élus français de droite et d'extrême droite ont protesté dimanche contre les prochains concerts au Bataclan du rappeur Médine.

"Au #Bataclan, la barbarie islamiste a coûté la vie à 90 de nos compatriotes. Moins de trois ans plus tard, s'y produira un individu ayant chanté +crucifions les laïcards+ et se présentant comme une +islamo-caillera+". "Sacrilège pour les victimes, déshonneur pour la France", s'est offusqué sur Twitter le président du parti de droite Les Républicains (LR), Laurent Wauquiez. "Aucun Français ne peut accepter que ce type aille déverser ses saloperies sur le lieu même du carnage du #Bataclan. La complaisance ou pire, l'incitation au fondamentalisme islamiste, ça suffit !", a renchérit la présidente du parti d'extrême droite Rassemblement national (ex-FN), Marine Le Pen, sur son compte Twitter. Le rappeur français avait fait polémique en janvier 2015 avec son titre "Don't Laïk" et des paroles comme "crucifions les laïcards comme à Golgotha" et "j'mets des fatwas sur la tête des cons". Ce titre était paru une semaine avant l'attentat contre Charlie Hebdo. "Un musulman ne peut pas avoir une critique objective de la laïcité. J'en ai fait les frais. Je me revendique de cet esprit outrancier, satirique au nom de la liberté d'expression pour pouvoir blasphémer une valeur lorsqu'elle est dévoyée", s'était défendu Médine plus tard dans Les Inrocks. (Belga)

Nos partenaires