Drame du Scandinavian Star en 1990: un ancien enquêteur accuse deux membres d'équipage

21/02/16 à 19:02 - Mise à jour à 19:02

Source: Belga

(Belga) La tragédie du ferry Scandinavian Star en 1990, visé par des incendies d'origine criminelle ayant fait 159 morts, a été provoquée par deux membres d'équipage, a affirmé dimanche un ancien enquêteur danois qui a poursuivi ses recherches.

Le Scandinavian Star (ex-Massalia), construit dans les chantiers navals français Dubigeon, avait pris feu dans la nuit du 6 au 7 avril 1990 lors d'une traversée entre Oslo (Norvège) et Frederikshavn (Danemark). La responsabilité avait d'abord été imputée par la Norvège à un routier danois, condamné auparavant pour des incendies volontaires, et qui avait lui-même péri. Mais cette thèse, issue d'une enquête bâclée selon les familles des victimes, avait été démontée quand les pompiers suédois intervenus sur le navire avaient conclu que plusieurs départs de feu avaient eu lieu. La police norvégienne a rouvert l'enquête en 2014 pour vérifier l'hypothèse d'une escroquerie à l'assurance. Dimanche, l'ancien directeur de l'enquête pour l'Autorité du transport maritime danoise, Flemming Thue Jensen, a révélé qu'après de minutieuses recherches il avait identifié parmi les survivants au drame deux suspects, qu'il n'a pas nommés. "Le sabotage exigeait des outils, des clefs anglaises et une connaissance du ferry. Donc cela nous laisse deux hommes, dont un est l'auteur principal", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Oslo. La police norvégienne a indiqué qu'elle allait comparer les éléments en sa possession avec ceux communiqués par M. Jensen. "L'enquête se poursuit et devrait être conclue cet été", a-t-elle écrit dans un communiqué. Le Scandinavian Star transportait 482 personnes dont 99 membres d'équipage. La plupart des victimes (127 Norvégiens, 29 Danois et trois Suédois) sont mortes asphyxiées. (Belga)

Nos partenaires