Drame à Etterbeek: le père met en cause un collègue

01/10/12 à 12:25 - Mise à jour à 12:25

Source: Le Vif

Alors que le parquet de Bruxelles se refuse à tout commentaire, La Dernière Heure rapporte que, lors de son audition, l'homme dont l'épouse et les trois enfants ont été égorgés à Etterbeek, a lancé des soupçons et mis en cause un collège travaillant en cuisine avec lui dans le restaurant "Shake Hands" à Woluwe-Saint-Pierre.

Drame à Etterbeek: le père met en cause un collègue

© Image Globe

Les cadavres égorgés d'une femme et de trois enfants ont été découverts vendredi soir rue Général Capiaumont, à Etterbeek. Le père âgé de 39 ans, travaille dans un restaurant de l'avenue Orban, à Woluwe Saint Pierre. Inquiet de ne pas avoir de nouvelles de sa famille vendredi en début de soirée, il est rentré chez lui et a découvert les corps sans vie de ses trois fils et de son épouse.

Lors de ses auditions par la police judiciaire fédérale de Bruxelles, le père de famille a mis en cause un collège travaillant en cuisine avec lui. Selon lui, l'homme était jaloux de son statut de bras droit du chef du restaurant.

L'individu, prénommé Alam, devait en principe travailler vendredi, mais ne s'est pas présenté au restaurant. Il y occupe le poste de plongeur. L'homme habite à Etterbeek et connaissait l'appartement des victimes. Il est introuvable depuis vendredi, jour des faits.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires