Douze ans de prison pour une double tentative d'empoisonnement dans une maison de repos

28/06/16 à 11:07 - Mise à jour à 11:07

Source: Belga

(Belga) Le tribunal correctionnel de Bruges a condamné mardi une infirmière de 33 ans originaire de Dixmude à 12 ans de prison pour une double tentative d'empoisonnement dans une maison de repos de Lichtervelde (Flandre occidentale). Tanja R. a administré une dose importante d'insuline à deux personnes âgées.

Douze ans de prison pour une double tentative d'empoisonnement dans une maison de repos

Douze ans de prison pour une double tentative d'empoisonnement dans une maison de repos © BELGA

Le 22 juin 2013 Georges Deschepper (88 ans) est tombé soudainement gravement malade à la maison de repos 't Hof à Lichtervelde. l'homme était plongé dans le coma durant une semaine. En janvier 2015, il s'est passé la même chose avec la résidente de 88 ans Georgette Vervaecke. Dans les deux cas, les deux victimes se sont vu administrer une importante dose d'insuline. Les deux personnes sont mortes quelques mois plus tard. L'ensemble du personnel de la maison de repos a été interrogé. Les enquêteurs se sont particulièrement intéressés à l'infirmière Tanja R. Cette dernière a fini par reconnaître les faits fin septembre 2015, peu avant un test au détecteur de mensonge. Une centaine d'autres décès ont été examinés, mais aucune autre victime n'a été trouvée. Tanja R. affirme qu'elle a été poussée à agir par une voix dans sa tête lorsqu'elle a commis les faits pour la première fois. La deuxième victime lui aurait demandé elle-même de mourir. (Belga)

Nos partenaires