Dour: un accord avec les gens du voyage a été trouvé

28/07/10 à 17:59 - Mise à jour à 17:59

Source: Le Vif

Les gens du voyage pourront rester sur le site de la Machine à Feu, à Dour, jusqu'au 4 août, et peut-être jusqu'au 8. En contrepartie, ils s'engagent à respecter certaines règles de bon voisinage, à payer une contrepartie au propriétaire du site, et à ne pas revenir à Dour avant 2013.

Dour: un accord avec les gens du voyage a été trouvé

© Belga

Un accord a été conclu mercredi entre les gens du voyage et le propriétaire des terrains qu'ils occupent à Dour, a indiqué le bourgmestre, Carlo Di Antonio, dans un communiqué. Les membres de "Vie et Lumière" paieront une contribution financière d'ici vendredi au propriétaire pour la mise à disposition des terrains. La commune autorise, elle, les gens du voyage à rester sur place jusqu'au mercredi 4 août prochain, à 15h00. "Cette autorisation pourra être prolongée jusqu'au dimanche 8 août à midi, après évaluation et si toutes les conditions de séjour (...) sont respectées", poursuit le communiqué.

Un dialogue permanent sera par ailleurs instauré entre les services communaux et les gens du voyage par l'entremise d'un agent communal qui sera désigné à cet effet.

La commune veillera à alimenter le terrain en eau, mais la facture sera payée par les gens du voyage. Il en va de même pour la collecte des déchets.

De leur côté, les représentants des gens du voyage ont promis de respecter les propriétés privées voisines ainsi que les entreprises du zoning de Dour Elouges. Ils "s'engagent à faire le maximum afin de ne pas perturber la sécurité et la tranquillité publique". "Un contact journalier aura lieu avec les forces de l'ordre et l'autorité administrative", conclut le communiqué, qui ajoute que le pasteur Michelet, représentant du groupe "Vie et Lumière", s'est engagé à ne pas utiliser de terrains situés sur l'entité douroise en 2011 et 2012.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires