"Dossiers tabous" sur l'intégration : le grand retour polémique de Jean-Claude Defossé en télé

21/01/15 à 11:16 - Mise à jour à 14:26

Source: Le Vif

Le retour de Jean-Claude Defossé en télévision, c'était ce mardi, non pas sur la chaîne publique, mais sur RTL TVI. Et il démarre sur les chapeaux de roue. Son dossier d'investigation sur l'intégration des musulmans en Belgique dans l'émission "Dossiers Tabous" suscite déjà la polémique.

"Dossiers tabous" sur l'intégration : le grand retour polémique de Jean-Claude Defossé en télé

© BELGA

Jean-Claude Defossé est de retour en télévision, sur RTL-TVI. Et ça commence fort pour le journaliste d'investigation rompu aux dossiers qui dérangent. Le thème du premier numéro de l'émission "Dossiers Tabous" : "L'intégration en Belgique est un échec", un sujet sensible qui divise dans le contexte actuel des attentats en France et des menances terroristes en Belgique.

Le reporter a sondé les communautés turque et marocaine pour recueillir leurs impressions. Citant d'un côté, Fadila Laanan, Hakima Darhmouch ou encore Marouane Fellaini comme des exemples de réussite chez les personnes issues de l'immigration, le reporter expose, en parallèle, les problèmes d'intégration et les crispations entre les musulmans et non-musulmans qui, tendent à prendre de l'ampleur, selon une étude d'une chercheuse de l'UCL sur laquelle il se base. Et parmi ces points noirs : des problèmes de scolarité, de délinquance, de chômage ou encore de repli communautaire. L'émission aborde aussi la place de la femme, les quartiers ghettos, principalement à Bruxelles. Face à ce constat interpellant, les réactions n'ont pas tardé sur les réseaux sociaux.

"J-C Defossé a déjà scellé votre sort: vous allez rater votre intégration!"

La députée fédérale Nawal Ben Hamou a réagi via Facebook : "Si vous êtes Belge d'origine marocaine ou turque à Bruxelles, J-C Defossé a déjà scellé votre sort: vous allez rater votre intégration! Après la diffusion de son émission Dossier Tabou sur RTL, si je ne me sentais pas aussi bien en Belgique j'en arriverais à douter de ma propre intégration. Affligeant comme message tronqué. Juste ce dont on n'avait pas besoin en ce moment..."S'ensuivent de nombreux commentaires les uns abondant dans le sens de la députée, les autres défendant les propos du journaliste.

Le député bourgmestre Emir Kir, qui intervient dans l'émission au sujet des tracts électoraux en langue turque, a partagé au journal La Capitale son sentiment suite à la diffusion du reportage. "J'éprouve une grande tristesse quand je pense aux milliers de Belges d'origine marocaine ou turque qui travaillent au quotidien pour ce pays...", réagit, affligé, le député-bourgmestre de Saint-Josse. "Ce reportage était indigne, à charge, sans aucun débat puisque c'est M. Defossé qui est le seul à prendre la parole... D'autres personnes interviennent, mais on les prend dans la rue, comme ça..."

"Une attaque réelle contre ces deux communautés"

Emir Kir souligne que l'ancien parlementaire Ecolo l'avait sollicité dans le cadre d'une interview pour les 50 ans de l'immigration turque et de l'immigration marocaine. "Mais au final, il s'est lancé dans une attaque réelle contre ces deux communautés. La méthodologie journalistique était donc plus que douteuse." Emir Kir s'étonne aussi des chiffres avancés et du fait que certaines réalités ont été occultées. "50% des initiatives économiques à Bruxelles proviennent de personnes d'origine étrangère", confie-t-il encore au journal bruxellois.

Sur Twitter, les critiques pleuvent sous les hashtag #defossé et #DossiersTabous. D'autres personnalités du monde politique y commentent l'émission. Jamal Ikazban, député bruxellois et chef de Groupe de l'opposition PS au conseil communal Molenbeek s'inquiète:

Mahinur Ozdemir (cdH), membre du Parlement bruxellois réagit:

Du côté d'Ecolo, l'ancien parti de Jean-Claude Defossé, le conseiller communal ixellois Geoffrey Roucourt interroge la chaine privée:

Même son de cloche au MR, le chef de groupe au conseil communal de Jette s'inquiète:

Philippe Carlot, journaliste à la RTBF, n'est pas tendre avec son ancien collègue :

Parmi les rares réactions positives glanées sur Twitter, citons cet internaute belge:

Ou encore:

Jean-Claude Defossé s'est distingué dans les années '80 par ses dossiers d'investigations incisifs et ironiques dans l'émission "Travaux inutiles" dans laquelle il dénonçait les gaspillages des travaux publics et ensuite dans des émissions comme Les pieds dans le Plat ou Questions à la Une avant de se tourner, en 2009, vers la politique en intégrant le parti Ecolo. Le voilà donc à nouveau dans le rôle qui lui sied le mieux : celui de journaliste polémique, un retour plutôt réussi en somme.

Du côté de la chaine privée, on se targue ce matin d'un record d'audience. RTL-TVI annonce par voie de communiqué avoir comptabilisé 636 362 téléspectateurs pour ce premier numéro de "Dossiers Tabous" dont une part de marché de 33,3% chez les 18-54 ans.

Nos partenaires