Dopage - Le rapport de la commission d'enquête sur les JO de Sotchi attendu le 18 juillet

12/07/16 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Belga

(Belga) La "commission indépendante" de l'agence mondiale antidopage (AMA) menée par le Canadien Richard McLaren et chargée de faire la lumière sur les suspicions de dopage organisé et de camouflage d'échantillons positifs dans la délégation russe lors des JO d'hiver de Sotchi (Russie), communiquera un rapport avec ses résultats le 18 juillet prochain. L'information, divulguée par le service presse de l'AMA, est reprise par différentes agences mardi, dont l'Allemande DPA et l'agence TASS.

Dopage - Le rapport de la commission d'enquête sur les JO de Sotchi attendu le 18 juillet

Dopage - Le rapport de la commission d'enquête sur les JO de Sotchi attendu le 18 juillet © BELGA

McLaren lui-même devrait divulguer certains des résultats de l'enquête lors d'une conférence de presse à Toronto, au Canada. Le Canadien avait été chargé en mai par l'AMA de mener une enquête indépendante visant à vérifier notamment les affirmations du Dr Grigory Rodchenkov, ancien patron du laboratoire antidopage de Moscou. Ce laboratoire faisait partie, à l'époque des JO de Sotchi en 2014, des labos accrédités par l'AMA pour effectuer des analyses d'échantillons dans un but d'antidopage. Grigory Rodchenkov, exilé aux Etats-Unis, avait affirmé début mai dans les pages du New York Times qu'une incroyable tricherie à grande échelle avait été mise en place durant les JO de Sotchi. Les échantillons douteux de nombreux athlètes russes, dont plusieurs médaillés, auraient été remplacés au sein même du laboratoire, dans un vaste système impliquant les services secrets russes et un cocktail de produits dopants spécialement mis au point pour les athlètes de la délégation russe. Il était donc question, selon les accusations de Rodchenkov, d'un dopage non-individuel et minutieusement programmé, soutenu par les autorités russes, un système dans lequel lui-même jouait un rôle actif. Richard McLaren était déjà par le passé membre de la commission d'enquête indépendante chargée par l'AMA de se pencher sur un présumé dopage institutionnalisé dans l'athlétisme russe. Le rapport issu de cette enquête avait été publié en novembre, et avait mené à la suspension par l'IAAF, la fédération internationale d'athlétisme, de la fédération russe d'athlétisme, la RusAF. (Belga)

Nos partenaires