Donner la parole aux enfants de divorcés

22/10/14 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: De Morgen

Le mouvement de jeunesse chrétien KAJ appelle les parents divorcés à écouter leurs enfants. "Pour nous aussi, un divorce est un événement bouleversant. Les parents ne peuvent pas l'oublier" estiment les jeunes.

Donner la parole aux enfants de divorcés

photo prétexte © iStock

Dans une lettre ouverte adressée au quotidien De Morgen, les jeunes du mouvement KAJ demandent que les enfants de divorcés aient davantage droit au chapitre et que leurs parents fassent preuve de plus de compréhension à leur égard. Les auteurs de l'appel estiment que trop peu de parents réalisent l'impact d'un divorce sur la vie quotidienne de leurs enfants.

Ils citent l'exemple d'enfants qui doivent déménager en permanence, dont l'horaire de la semaine n'est pas adapté à leurs activités extrascolaires et d'autres qui s'effacent pour tenter de faire régner la paix entre leurs parents.

Aussi, le mouvement de jeunesse a-t-il décidé de réaliser une vidéo dans laquelle des enfants de divorcés témoignent de l'impact de la séparation de leurs parents sur leur vie quotidienne même si comme l'explique Marijke Debrandere du KAJ à De Morgen, il n'est pas question d'en faire des victimes. "Ce n'est pas non plus une voix contre les parents. Nous souhaitons donner la parole à tous les enfants de parents divorcés (...) et mieux lutter pour davantage de compréhension et de soutien. En 2013, 25.000 couples ont divorcé et il n'y a presque pas de soutien pour les enfants de ces couples. C'est à la société d'ouvrir les yeux" conclut-elle.

En savoir plus sur:

Nos partenaires