Donald Trump s'envole pour sa première tournée en Asie

03/11/17 à 15:10 - Mise à jour à 15:11

Source: Belga

(Belga) Le président américain a quitté vendredi Washington pour une longue tournée en Asie - la première depuis son élection il y a un an - qui intervient dans un climat de forte tension avec la Corée du Nord.

L'avion présidentiel Air Force One a quitté la base militaire d'Andrews (Maryland) peu après 09H30 (14H30 HB). Ce déplacement, qui débutera par une halte à Hawaï, le mènera dans cinq pays: Japon, Corée du Sud, Chine, Vietnam, Philippines. "Je pense que le voyage sera couronné de succès", a déclaré M. Trump depuis les jardins de la Maison Blanche juste avant son départ. "Nous allons parler d'échanges commerciaux et nous allons parler bien sûr de Corée du Nord. Il y a beaucoup de bonne volonté sur ce dossier", a-t-il ajouté. M. Trump a également annoncé qu'il resterait finalement un jour de plus qu'initialement prévu aux Philippines. Cela devrait lui permettre de participer au sommet de l'Asie orientale, prévu le 14 novembre, qui inclut les grandes puissances régionales (Etats-Unis, Chine, Japon, Corée du Sud, Australie, Russie). Son départ annoncé avant cette rencontre avait suscité de vives critiques et interrogations. L'un des objectifs centraux de ce déplacement, le plus long d'un président américain dans la région depuis un quart de siècle, est de renforcer la détermination internationale pour "isoler le régime nord-coréen", a souligné le général HR McMaster, son conseiller à la sécurité nationale. Nombre de questions demeurent également sur le message qu'il délivrera en particulier sur le front économique. (Belga)

Nos partenaires