Don de sang des homosexuels - Le don de sang est un acte volontaire altruiste et non un "droit au don de sang"

22/11/16 à 11:43 - Mise à jour à 11:45

Source: Belga

(Belga) Dans un avis sollicité par la ministre fédérale de la Santé Maggie De Block et rendu public mardi, le Conseil supérieur de la Santé (CSS) confirme qu'une exclusion (même permanente) de certains donneurs ne peut pas être assimilée à une entrave illégale à leur volonté de donner du sang puisque le don de sang est un acte volontaire altruiste et non un "droit au don de sang".

Don de sang des homosexuels - Le don de sang est un acte volontaire altruiste et non un "droit au don de sang"

Don de sang des homosexuels - Le don de sang est un acte volontaire altruiste et non un "droit au don de sang" © BELGA

"Le droit essentiel et absolu du receveur à la protection de sa santé a toujours priorité sur la volonté des personnes de donner leur sang", relève le Conseil supérieur de la Santé mardi alors que la ministre Open Vld Maggie de Block a fait part début du mois de novembre de sa volonté de permettre le don de sang des homosexuels masculins à la condition qu'ils aient respecté un an d'abstinence. Pour l'instance d'avis, il convient de minimiser tout risque pour le receveur lors d'une transfusion sanguine. Or l'évaluation de l'ensemble des études scientifiques et épidémiologiques a confirmé que pour les hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes (HSH), la propagation des maladies infectieuses est supérieure à celle de la population non-HSH. En ce qui concerne le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) causant le sida, le nombre de nouveaux diagnostics chez les HSH n'a par ailleurs cessé d'augmenter jusqu'en 2013, observe le CSS. En l'état actuel des connaissances, en tenant compte du contexte épidémiologique et des techniques de dépistage et de réduction des agents pathogènes appliquées en Belgique, le CSS recommande dès lors que les stratégies qui permettent d'assurer un niveau très élevé de protection de la santé des receveurs soient les seules acceptables pour procéder à un changement de la règle d'exclusion permanente. (Belga)

Nos partenaires