Doit-on refédéraliser la Mobilité ?

23/12/17 à 08:43 - Mise à jour à 08:43

Source: Belga

Le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot juge samedi, dans une interview à la Libre, "contre-productif pour l'économie belge" d'avoir régionalisé cette compétence, rejoignant en cela le plaidoyer du vice-Premier ministre Open Vld Alexander De Croo.

Doit-on refédéraliser la Mobilité ?

François Bellot ne pourra pas refiler à son successeur la patate chaude de l'amélioration du service et de la productivité de la SNCB. © PHOTO NEWS

"La régionalisation des compétences en Belgique est un facteur qui ralentit très fortement l'amélioration. La situation actuelle en termes de mobilité est dramatique et pénalisante. Quand je vois l'énergie qu'injecte quotidiennement mon cabinet dans la concertation, alors qu'il pourrait la mettre dans le fond des dossiers, c'est terrible", expose le ministre MR.

La concertation entre les quatre ministres de la Mobilité n'est pas plus aisée, selon M. Bellot. "Lorsque je dois réunir mes équivalents régionaux, je constate que nous avons des divisions à tous les étages. Et même lorsque nous exprimons un même projet ensemble, les administrations correspondantes ont des visions différentes et ne parviennent pas à traduire ce que nous voulons au niveau politique. Avoir régionalisé la mobilité est contre-productif pour l'économie belge".

Aux yeux de l'énarque, la régionalisation grève la richesse du pays. "Je suis convaincu que si vous chiffrez la régionalisation en Belgique, vous obtenez facilement un impact de 2 à 3% en termes de PIB" (produit intérieur brut).

Nos partenaires