Doel 1 et 2 ne respectent pas les nouvelles normes sismiques européennes

08/03/16 à 07:05 - Mise à jour à 07:05

Source: Belga

(Belga) Les réacteurs nucléaires Doel 1 et 2 ne répondent pas aux nouvelles normes de sûreté sismique, révèle Le Soir mardi. Electrabel, qui exploite les deux unités, n'a pas prévu de montant pour le renforcement du site en cas de séisme dans les 700 millions d'euros d'investissements décidés à la suite de la prolongation du fonctionnement des deux réacteurs pour une durée de dix ans en novembre dernier.

Doel 1 et 2 ne respectent pas les nouvelles normes sismiques européennes

Doel 1 et 2 ne respectent pas les nouvelles normes sismiques européennes © BELGA

L'association des régulateurs européens (Wenra), dont fait partie l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN), a redéfini fin 2014 les normes en matière de risque sismique à la suite de la catastrophe de Fukushima. Selon les nouvelles normes, une centrale doit pouvoir faire face à une accélération de 0,1 g en cas de séisme. Or, les centrales de Doel 1 et 2 sont aujourd'hui dimensionnées pour reprendre des efforts horizontaux de seulement 0,058 g. En novembre, le gouvernement fédéral est parvenu à un accord avec Electrabel afin de prolonger le fonctionnement des deux réacteurs jusque 2025. Un investissement de 700 millions d'euros a été prévu à cet effet, mais celui-ci ne concerne pas le risque sismique. L'AFCN précise que les nouvelles références Wenra n'ont pas encore été transposées dans une loi et qu'elles ne sont dès lors pas contraignantes. Cela devrait être le cas d'ici la fin 2017. Une vérification de la résistance sismique de Doel 1 et 2 aura lieu à ce moment là. (Belga)

Nos partenaires