Docks Bruxsel - Comme d'autres projets émergents, Docks Bruxsel est source d'une saine émulation

19/10/16 à 22:27 - Mise à jour à 22:29

Source: Belga

(Belga) Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur (PS) s'est félicité mercredi soir de la "saine émulation" qu'engendre un projet comme celui de Docks Bruxsel concrétisé officiellement par son inauguration mercredi soir et son ouverture au public, jeudi. Pour lui, ce complexe, comme d'autres projets commerciaux en gestation notamment au centre de Bruxelles constituent une opportunité d'ajuster l'offre commerciale à Bruxelles, dans le périmètre de la zone piétonne et ailleurs, et non un handicap.

"Docks Bruxsel est un très beau projet tout comme la perspective du projet Néo, au Heysel et l'annonce de la rénovation de l'Inno et de City 2 au centre de la ville. J'y décèle les signes positifs d'une volonté du secteur commercial et économique d'ajuster l'offre commerciale à Bruxelles. Je suis convaincu que la rue Neuve restera un axe commercial central à Bruxelles et en Belgique et me félicite de l'émulation saine qu'engendre un projet comme Docks. Cela oblige tout le monde à se repositionner. J'espère que ce sera le cas ailleurs aussi", a commenté le bourgmestre, interrogé en marge de l'inauguration de Docks Bruxsel. Pour Yvan Mayeur, les pouvoirs publics doivent intervenir sur l'espace public. De telles interventions contribuent à soutenir l'initiative (commerciale) privée notamment dans la zone piétonne du centre et dans la rue Neuve. Dans ce contexte, le bourgmestre a dit ne pas avoir de craintes quant à l'impact d'un projet comme Docks Bruxsel pour l'avenir du piétonnier sur les boulevards centraux et de son périmètre. A ses yeux, l'émergence de projets doit inciter le secteur commercial du centre de Bruxelles à repenser son offre sur une dimension différente en visant une offre de commerces de destination, de proximité et en visant une qualité supérieure. "Je crois que la nouveauté devrait stimuler tout le monde à repositionner son offre, mais il faut oser et bouger. D'où l'accompagnement des pouvoirs publics via une modification de l'espace public dans un projet tel que le piétonnier", a-t-il conclu. (Belga)

Nos partenaires