Dix-neuf plaintes contre des militaires déployés en rue mais pas de sanction

22/11/16 à 17:46 - Mise à jour à 17:48

Source: Belga

(Belga) Depuis le lancement de l'opération "Vigilant Guardian" en janvier 2015, dix-neuf plaintes ont été déposées par des citoyens envers des militaires déployés sur la voie publique pour prévenir tout acte terroriste. Aucun de ces militaires n'a toutefois fait l'objet de mesure disciplinaire, selon le ministre de la Défense, Steven Vandeput.

Dix-neuf plaintes contre des militaires déployés en rue mais pas de sanction

Dix-neuf plaintes contre des militaires déployés en rue mais pas de sanction © BELGA

"Ces plaintes portent essentiellement sur la présence et l'image des militaires en rue mais aussi sur le déploiement de matériel qui y est associé", indique le ministre en réponse à une question parlementaire écrite de la députée Kattrin Jadin (MR). Sur ces dix-neuf plaintes, seules deux portaient sur des questions de discipline, "mais (elles) n'ont pas abouti à des sanctions", précise M. Vandeput. Celui-ci n'a pas exclu que d'autres plaintes aient directement été adressées au Comité P (qui contrôle le bon fonctionnement des services de police), mais celui-ci n'en a toutefois pas informé les autorités militaires, a ajouté le ministre. (Belga)

Nos partenaires