Dix-neuf cas dangereux de dépassement d'un signal rouge sur le rail en 2017

05/01/18 à 04:31 - Mise à jour à 04:32

Source: Belga

(Belga) Cinquante-cinq trains circulant sur les voies principales du réseau belge ont dépassé un signal rouge en 2017, soit 36 de moins que l'année précédente, ressort-il vendredi d'un communiqué d'Infrabel. Dans 19 cas, le franchissement a été source de danger.

Les dépassements de signaux rouges ont particulièrement baissé du côté des trains de voyageurs, de 50 en 2016 à 24 en 2017, selon les données du gestionnaire du réseau. Treize franchissements concernaient des trains de marchandises et 18 des trains de travaux. Sur les voies "accessoires", le nombre de dépassements irréguliers est passé de 65 en 2016 à 72 en 2017. Ces franchissements ne sont "pas systématiquement source de danger", affirme Infrabel. "Le risque se présente lorsque le train concerné atteint le premier point potentiellement dangereux, le plus souvent l'intersection avec une autre voie qui suit le signal." Ce qui, en 2017, fut 19 fois le cas sur les 55 dépassements recensés. Le gestionnaire ne précise pas combien de trains de voyageurs étaient concernés. L'année précédente, un "premier point potentiellement dangereux" avait été atteint à 42 reprises sur les 91 franchissements comptabilisés. A l'heure actuelle, 22% des voies principales, soit 1.463 km, sont dotés du système de sécurité ETCS, précise Infrabel. L'objectif est que l'ensemble du réseau soit équipé pour 2022. Chaque jour, en moyenne, 3.600 trains de voyageurs et 400 trains de marchandises circulent sur les voies principales, rappelle le gestionnaire. (Belga)

Nos partenaires