Dix mesures d'économies étonnantes à la Défense

15/01/15 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Knack

"C'est le coup de grâce pour la Défense" a réagi le syndicat SLFP (Syndicat Libre de la Fonction Publique) à une note interne détaillant les 225 millions d'euros d'économies imposées par le gouvernement.

Dix mesures d'économies étonnantes à la Défense

L'armée belge © BELGA

Le SLFP s'interroge : "bien sûr, il y a encore des militaires qui participent à des opérations ailleurs dans le monde, et nous avons des moyens dans notre pays. Cependant, en cas de situation vraiment dangereuse, on ignore si on sera capable de faire face". Le syndicat espère une solution dans le plan stratégique que le ministre doit présenter au printemps. Aperçu des mesures les plus étonnantes.

1. Les voitures de fonction ne sont plus réparées

2. Les avions gouvernementaux restent plus souvent à terre. Les appareils Falcon volent jusqu'à 60 pour cent de moins. Les ministres et les membres de la famille royale doivent donc prendre le train plus souvent ou embarquer à bord d'un appareil ordinaire. Le nombre de missions intérieures et extérieures baisse de 21 pour cent.

3. Les sanitaires et le chauffage défectueux ne sont plus remplacés. Récemment, le chauffage de la caserne de Peutie est tombé en panne. Selon le quotidien Het Laatste Nieuws, faute d'argent on a simplement ajouté des canons à chaleur. À partir d'avril, les militaires devront de toute façon se passer de chauffage.

4. Tous les stages pour jeunes sont supprimés.

5. Pendant les formations les participants n'auront pas de cours imprimé, ils devront prendre note.

6. On réduit le nombre de réunions pour faire baisser les frais de déplacement.

7. Les casernes qui ne sont pas encore raccordées à l'eau de ville devront se contenter d'eau de puits.

8. Certains ascenseurs sont débranchés.

9. Les projets sociaux auront trois millions d'euros de moins de subsides.

10. Le médecin du travail effectuera 10 pour cent de moins de bilans de santé par an, ce qui revient à environ 150 contrôles en moins.

AVE/Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires