Dix-huit mois de prison pour celle qui avait été contrôlée en niqab à Jette

22/12/15 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Belga

(Belga) Le tribunal correctionnel de Bruxelles a prononcé mardi une peine de dix-huit mois de prison à l'encontre de Stéphanie Djato, la femme qui avait refusé d'enlever son niqab pour un contrôle d'identité et qui avait violenté des policiers en 2012, à Jette. Cet incident avait donné lieu à des émeutes dans la zone de la police Bruxelles-Ouest, alimentées par le mouvement islamiste radical Shariah4Belgium.

Dix-huit mois de prison pour celle qui avait été contrôlée en niqab à Jette

Dix-huit mois de prison pour celle qui avait été contrôlée en niqab à Jette © BELGA

Le juge a prononcé une peine de dix-huit mois d'emprisonnement à l'encontre de la prévenue, avec arrestation immédiate étant donné que celle-ci faisait défaut. Il a aussi prononcé à son encontre une amende de 900 euros et des dommages et intérêts de 2.500 à 7.200 euros à verser aux policiers victimes. Le juge a également condamné la prévenue à verser encore 607 euros de dommages et intérêts à la zone de police Bruxelles-Ouest. Le 31 mai 2012, une patrouille de police de la zone Bruxelles-Ouest avait décidé d'effectuer un contrôle d'identité d'une personne entièrement voilée qui se trouvait à un arrêt de bus à Jette. Cette personne, Stéphanie Djato, était en effet vêtue du niqab, un voile intégral qui ne laisse apparaître que les yeux. Elle avait refusé de découvrir son visage pour que les policiers puissent vérifier son identité et s'était montrée violente. Elle avait été emmenée au commissariat où elle avait encore blessé plusieurs policiers. Suite à ces faits, des échauffourées avaient éclaté devant le commissariat de police de la rue du Facteur, à Molenbeek-Saint-Jean, encouragées par le groupuscule islamiste radical Sharia4Belgium, dont Stéphanie Djato était proche. Les jours suivants, les tensions avaient perduré et un radicaliste venu de Paris avait agressé au couteau deux policiers à la station de métro Beekkant à Molenbeek-Saint-Jean. (Belga)

Nos partenaires