Dix choses à savoir sur le cimetière militaire américain de Waregem

24/03/14 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Le Vif

Ce mercredi, le président américain Barack Obama se recueillera au cimetière militaire américain de Flanders Field à Waregem. Situé dans un parc fleuri de deux hectares, il est difficile d'imaginer que ce lieu empreint de paix et de sérénité se trouve sur un ancien champ de bataille. Voici dix choses à savoir sur le cimetière d'américain :

Dix choses à savoir sur le cimetière militaire américain de Waregem

© Wikimedia Commons

1. Le cimetière abrite 368 tombes, 360 croix latines et 8 étoiles de David. Il est divisé en quatre parties identiques contenant chacune 92 sépultures. 21 entre d'elles contiennent les corps de soldats inconnus.

2. Le Flanders Field American Cemetary and Memorial est le seul lieu de sépulture américain de la Première guerre mondiale en Belgique. C'est aussi le plus petit d'Europe.

3. Un grand nombre des soldats enterrés au cimetière américain de Waregem ont péri durant les derniers jours de l'offensive Ypres-Lys en octobre et novembre 1918.

4. Les murs de la petite chapelle située au centre du cimetière portent les noms de 43 soldats américains tués en Belgique dont on n'a jamais retrouvé les corps.

5. Chaque année, le dimanche le plus proche du 30 mai se tient une journée de commémoration pour les soldats américains tombés au champ d'honneur. Ce jour-là, les enfants des écoles de Waregem chantent l'hymne national américain, le Star-Spangled Banner.

6. Le 30 mai 1927, neuf jours après sa traversée mythique de l'Atlantique, Charles Lindbergh a survolé le cimetière et lancé une gerbe de fleurs pour rendre hommage à ses compatriotes morts au combat.

7. Le personnel du cimetière accueille toujours des familles des soldats défunts.

8. Le cimetière est situé en territoire américain. Selon la chaîne flamande VTM, c'est Barack Obama qui a donc invité le roi Philippe à l'accompagner lors de sa visite.

9. En 2017, le cimetière abritera un nouveau centre d'informations sur le rôle des Américains durant la Première Guerre mondiale et l'Offensive finale.

10. Le Flanders Field American Cemetary and Memorial est géré et entretenu par l'American Battle Monuments Commission, une agence du gouvernement américain responsable de 24 cimetières et 25 lieux de mémoires dans 15 pays. Son premier président, le Général de Corps d'Armée John Pershing, à la tête du corps expéditionnaire américain durant la Première Guerre mondiale, s'était engagé à ce que "le temps n'efface pas la gloire de leurs actions". Près d'un siècle plus tard, sa promesse est toujours honorée.

Plus d'infos

Nos partenaires