Disparition de cinq employés de l'édition à Hong Kong

04/01/16 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Belga

(Belga) Le chef du gouvernement de Hong Kong s'est dit "très préoccupé" lundi par la disparition de cinq hommes employés par une maison d'édition réputée critique envers Pékin, et qui auraient été enlevés, selon un député hongkongais de premier plan, par les forces de sécurité chinoises.

Disparition de cinq employés de l'édition à Hong Kong

Disparition de cinq employés de l'édition à Hong Kong © BELGA

Les disparus travaillaient tous pour la maison d'édition Mighty Current. Cette affaire survient dans un contexte de craintes accrues pour les libertés dans l'ancienne colonie britannique revenue dans le giron de la Chine en 1997. "Je suis très préoccupé, comme l'ensemble des ministères concernés", a déclaré Leung Chun-ying à la presse. "Le gouvernement se sent très concerné par la sécurité et les droits des habitants de Hong Kong", a ajouté le chef de l'exécutif, soulignant que la liberté de la presse, d'édition et d'expression était protégée par la loi hongkongaise. "Seuls les services de sécurité hongkongais ont le droit de faire respecter la loi à Hong Kong", a-t-il ajouté. Hong Kong bénéficie en principe d'une large autonomie en vertu du modèle "un pays, deux systèmes" et ses habitants jouissent d'une liberté de parole inconnue sur le continent. Mais de nombreux habitants s'inquiètent d'une mainmise de plus en plus grande de Pékin sur la région. (Belga)

Nos partenaires