Disparition de Béatrice Berlaimont : des "indices sérieux de culpabilité"

10/12/14 à 15:18 - Mise à jour à 15:18

Source: Belga

Jérémy Pierson a été placé sous mandat d'arrêt mercredi matin pour l'enlèvement de l'adolescente Béatrice Berlaimont avec la circonstance que l'enlèvement ou la détention a causé la mort de la victime, a confirmé le parquet d'Arlon mercredi au cours d'une conférence de presse.

Disparition de Béatrice Berlaimont : des "indices sérieux de culpabilité"

© Belga

L'homme est suspecté d'avoir détenu la jeune fille entre le 21 novembre et le 1er décembre, de l'avoir violée, avec la circonstance que ce viol a été précédé ou accompagné de tortures corporelles ou séquestration.

L'homme est également inculpé pour avoir violé une femme de 23 ans, le jeudi 4 décembre. La victime avait été agressée dans son véhicule, stationné à la périphérie d'Arlon, alors qu'elle était au téléphone. La semaine passée, le parquet avait démenti tout lien entre les deux affaires. Finalement, les affaires seraient liées. Ce serait l'ADN du suspect qui a permis d'établir le lien.

La magistrate de presse, Sarah Pollet, a précisé qu'il y a des "indices sérieux de culpabilité". Le parquet confirme également l'identité du suspect Jérémy Pierson. "Il ne nie pas mais il n'avoue pas. En fait, il ne dit pas grand-chose. Mais des éléments comme l'ADN sont là pour le confondre" indique la magistrate.

Jérémy Pierson comparaîtra vendredi devant la chambre du conseil d'Arlon. Il a déjà été condamné pour dégradations sur des véhicules, extorsion, et attentat à la pudeur.

Nos partenaires