Difficile premier accord entre ministres de l'UE sur la qualité de l'air

16/12/15 à 16:45 - Mise à jour à 16:45

Source: Belga

(Belga) Les ministres de l'Environnement de l'UE sont difficilement parvenus à un premier accord sur les plafonds d'émissions de produits nocifs dans l'air, a annoncé mercredi la présidence luxembourgeoise du Conseil, quatre jours après l'accord de la COP 21 à Paris.

Difficile premier accord entre ministres de l'UE sur la qualité de l'air

Difficile premier accord entre ministres de l'UE sur la qualité de l'air © BELGA

"Après de longues discussions difficiles ce matin, nous pensons avoir atteint un compromis équilibré, toujours ambitieux", a déclaré la ministre luxembourgeoise Carole Dieschbourg, dont le pays assure la présidence tournante du Conseil de l'UE. Il s'agit d'une première étape permettant l'entame de négociations entre le Conseil et le Parlement européen, qui doivent trouver un accord sur un projet de directive annoncé par la Commission en 2013 pour durcir progressivement les normes antipollution. Quatre pays n'ont pas adhéré aux chiffres proposés: le Danemark, l'Allemagne, l'Autriche et la Pologne. Mais "il sera important d'avoir tout le monde à bord pour la négociation", a souligné la ministre. "Nous allons nous préserver de milliers de morts prématurées", a observé le commissaire européen en charge de l'Environnement, Karmenu Vella. Selon les chiffres avancés par l'UE, 400.000 décès prématurés par an en Europe sont liés à la pollution de l'air, soit dix fois plus que les accidents de la route. Il a promis que la finalisation de l'accord serait une priorité en 2016 pour l'exécutif européen. Le projet de directive s'attache à fixer des plafonds d'émission pour le dioxyde de soufre (SO2), les oxydes d'azote (NOx), les composés organiques volatiles non méthaniques (COVNM), l'ammoniac (NH3), et les particules fines (PM, moins de 2,5 micromètres). Le Conseil n'est pas parvenu à un accord pour inclure le méthane (CH4). (Belga)

Nos partenaires