Didier Reynders réclame des mesures pour "un vrai plan de relance" en novembre

12/10/13 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Le Vif

Le vice-Premier ministre MR Didier Reynders juge samedi dans L'Echo qu'il est encore temps pour un "vrai plan de relance", passant par des mesures complémentaires à adopter en novembre. Il envisage notamment de rouvrir le débat sur une baisse de la TVA sur l'électricité ou une révision de la loi sur la compétitivité.

Didier Reynders réclame des mesures pour "un vrai plan de relance" en novembre

© Image Globe

Si Didier Reynders défend le plan de relance de 260 millions d'euros présenté cette semaine par le gouvernement Di Rupo, il concède qu'il lui manque deux choses: renforcer la capacité de financement des entreprises, ainsi que la confiance.

"Les partis de la majorité continuent-ils à se bloquer les uns les autres, comme on l'a vu sur la baisse de la TVA par exemple, ou au contraire, tentons-nous de mettre à profit les derniers mois de la législature pour prendre des mesures qui permettront à chacun de marquer des points avant les élections ?", s'interroge-t-il.

"Je lance un appel pour que chacun se ressaisisse et que nous adoptions des mesures complémentaires en novembre".

Et le chef de file des réformateurs au gouvernement fédéral de relever qu'un saut index grâce à une baisse de la TVA sur l'électricité "aurait bien plus d'impact sur la compétitivité que trois nuits de débats entre le PS et l'Open Vld".

En savoir plus sur:

Nos partenaires