Didier Reynders entame une offensive de charme en Flandre

28/01/14 à 19:05 - Mise à jour à 19:05

Source: Le Vif

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a entamé lundi par une visite de travail en province de Limbourg, qui est apparue comme la première étape d'une offensive de charme à destination de la Flandre à l'approche des élections générales du 25 mai prochain.

Didier Reynders entame une offensive de charme en Flandre

© Image Globe

Il s'est notamment adressé aux étudiants de la faculté de droit de l'université de Hasselt pour parler de politique étrangère et des possibilités de carrière dans la diplomatie - avec l'organisation d'un examen de recrutement de diplomates prévu en 2014. Ce n'est pas fréquent qu'un ministre fédéral se livre à ce genre de "joyeuse entrée" dans une province flamande, en compagnie de surcroît d'un quasi-homonyme, le gouverneur de province, Herman Reynders.

C'est dans la résidence de fonction de ce dernier que le chef de la diplomatie a rencontré le patron de la Limburgse Reconversiemaatschappij (LRM), Stijn Bijnens, avec lequel il a évoqué des dossiers liés à la reconversion économique de la province, frappée d'abord par la fermeture des charbonnages et plus récemment par celle de l'usine Ford à Genk.

"Avec les projets de la SNCB, la future prison de Bourg-Léopold et la création d'une zone de reconversion bénéficiant d'un statut fiscal avantageux, ce sont des dossiers qui ont besoin d'un soutien des autorités fédérales", a commenté le gouverneur Reynders.

Il a qualifié la visite du ministre d'"intéressante" et dit espérer qu'elle soit suivie d'effets positifs.

Nos partenaires