Didier Donfut (PS) suscite à nouveau la polémique

22/05/12 à 07:46 - Mise à jour à 07:46

Source: Le Vif

L'ancien ministre PS Didier Donfut est candidat à la direction de la société de logements sociaux "Les Jardins de Wallonie", active dans les communes de Seneffe, Les Bons Villers et Pont-à-Celles. Il a terminé deuxième aux quatre premières épreuves mais le jury a estimé que la différence entre les deux candidats n'était pas assez significative pour n'en proposer qu'un seul, révèlent mardi La Libre Belgique et La Dernière Heure.

Didier Donfut (PS) suscite à nouveau la polémique

© Belga

Selon les deux journaux, la procédure en cours montre une certaine "confusion" et n'est pas sans rappeler celle qui avait mené Didier Donfut à la tête de la société de logements "Toit et moi" en mars 2011. A l'époque, alors que M. Donfut avait été désigné comme directeur-gérant de "Toit et moi", la Société wallonne du logement avait finalement annulé sa désignation, car il avait été choisi alors qu'il avait été classé deuxième et non premier par le jury.

Dans le cadre de la procédure en cours pour "Les Jardins de Wallonie", Didier Donfut est également arrivé deuxième aux quatre épreuves organisées par le jury. L'autre candidat est Sophie Deligny, la directrice technique d'une autre société de logements (BH logement).

Mais lors de l'évaluation finale du jury, celui-ci a estimé que la différence entre les deux candidats n'était pas suffisante. Le jury a donc décidé de transmettre au conseil d'administration des "Jardins de Wallonie" le PV des examens. Et les deux candidats ont été invités à présenter mercredi, le 23 mai, leur vision stratégique pour la société.

Aucune intervention du PS dans la procédure de sélection

Dans un communiqué, le PS a tenu à préciser qu'il n'est intervenu à aucun moment dans cette procédure de nomination du poste.

Le PS a également rappelé que la procédure de sélection pour le recrutement des directeurs gérants est fixée par un arrêté du Gouvernement wallon. "Le Conseil d'administration, composé de manière pluraliste, est ensuite souverain pour suivre le classement effectué par le jury, créé en conformité à l'arrêté", précise le communiqué.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires