Di Rupo veut un accord sur 20 ans

23/06/10 à 11:17 - Mise à jour à 11:17

Source: Le Vif

Le président du PS, Elio Di Rupo, ne veut pas d'un accord communautaire qui ne porterait que sur quelques années, a-t-il expliqué dans les colonnes de "Sud Presse" et de "Het Laatste Nieuws". Selon lui, il faut au contraire viser une période qui s'étend sur les 20 années à venir.

Di Rupo veut un accord sur 20 ans

© Belga

"On doit travailler pour une longue période, 2010-2030. Il faut éviter des convulsions à répétitives. On a fait de grandes réformes de l'Etat dans ce pays mais la dernière remonte à plus de 20 ans", a-t-il déclaré. Et d'ajouter: "la période 2010-2030 va être une période où la relation entre Flamands et francophones pourrait d'être une autre nature".

Le président du PS met également en garde contre un échec des discussions. "Si on n'a pas d'accord, ce serait une aventure très très dangereuse et personne n'a à y gagner", estime-t-il.

M. Di Rupo ne se prononce pas sur la composition de la future coaliton mais il répète sa faveur pour une majorité "très large".

Le président du PS se montre aussi positif sur l'informateur Bart De Wever. "Rien de ce qu'il dit ou fait n'éveille ma méfiance", a-t-il affirmé. D'après lui, M. De Wever veut jouer un grand rôle non seulement en Flandre mais aussi dans tout le pays. Quant aux relations entre les deux hommes, elles sont "très bonnes", selon M. Di Rupo.

A l'issue de la mission de M. De Wever, M. Di Rupo pourrait lui succéder comme formateur et devenir premier ministre. L'intéressé se montre très prudent: "N'allez pas trop vite, on n'en est pas encore là".

Le Vif.be avec Belga

Nos partenaires