Di Rupo : " Un budget juste et sérieux"

27/11/11 à 16:51 - Mise à jour à 16:51

Source: Le Vif

Elio Di Rupo a détaillé ce dimanche lors d'une conférence de presse l'accord sur le budget. Arrivé avec 20 minutes de retard, les premiers mots du formateur étaient pour remercier la patience des citoyens.

Di Rupo : " Un budget juste et sérieux"

© Belga

Le premier point qu'il a abordé lors de cette conférence concernait les principaux défis auxquels les négociateurs ont dû faire face. "Nous devions répondre à la pression de l'UE qui veut qu'on contribue au sauvetage de l'euro. C'était le futur de notre pays que les négociateurs avaient entre leurs mains. Malgré deux réalités sociales et économiques très différentes au nord et au sud et malgré les visions différentes entre les familles politiques, nous avons conclu un accord sur 2012, 2013 et 2014".

"C'est un des assainissements budgétaires les plus importants depuis la 2e guerre mondiale. Nous l'avons sans toucher à l'âge de la pension légale et sans toucher à la compétitivité des entreprises. Nous présentons un budget 2012 responsable et rigoureux."

Devant la tâche difficile qui s'annonce, M. Di Rupo a conclu par un appel aux forces vives, en néerlandais et en français: "La dynamique d'un pays, le bien-être d'un pays ne se résume pas à l'action d'un gouvernement ou d'un parlement. Citoyens, patrons, syndicats, associations jouent un rôle essentiel. C'est ensemble que nous devons nous retrousser les manches pour sortir notre pays de la crise. C'est ensemble que nous devons travailler à la prospérité de notre pays et de ses habitants. Je suis persuadé que nous en sommes capables et que nous réussirons".

"Nous faisons la preuve que la Belgique est capable de prendre des mesures extrêmement difficiles et faire face à toutes les situations", a-t-il déclaré en réponse aux questions de la presse internationale.

Le formateur a demandé au premier ministre en affaires courantes, Yves Leterme, que l'administration du Budget puisse dès lundi s'atteler à la traduction en textes légaux de l'accord auquel ont abouti le PS, le sp.a, le CD&V, le cdH, le MR et l'Open Vld.

Accompagné par les 6 présidents de partis ayant participé aux négociations le formateur est rentré plus en détail sur l'accord budgétaire avant de se lancer dans une séance de question-réponse. A la question à quand un gouvernement Elio Di Rupo a répondu "dans les plus brefs délais, j'espère dans le courant de la semaine prochaine".

LeVif.be

Nos partenaires