Di Rupo rencontrera les instances européennes pour éviter l'amende

27/11/11 à 23:37 - Mise à jour à 23:37

Source: Le Vif

Le formateur, et vraisemblable futur premier ministre, Elio Di Rupo, prendra l'initiative de rencontrer les instances européennes pour leur exposer les mesures budgétaires qui ont été convenues entre les six partis et éviter à la Belgique une sanction, a-t-il indiqué dimanche sur les plateaux des journaux télévisés de RTL-TVi et de la RTBF.

Di Rupo rencontrera les instances européennes pour éviter l'amende

© Belga

M. Di Rupo a confirmé qu'il fallait attendre un nouveau gouvernement dans les jours qui viennent. Certains points doivent encore être réglés, dont les dossiers asile et migration ainsi que la date de transfert des nouvelles compétences, un choix qui pourrait créer des problèmes entre le CD&V, désireux que la Flandre puisse en disposer le plus rapidement possible, et des libéraux absents des majorités régionales et peu désireux de voir d'autres partis s'emparer du travail auquel ils ont contribué.

Il restera encore au parlement à voter la confiance à celui-ci et le budget. Le parlement est libre de ses travaux, a rappelé le formateur. Il espère toutefois que ces votes interviendront le plus rapidement possible.

"Au plus vite on peut voter le budget, au mieux les citoyens se porteront", a-t-il ajouté.

M. Di Rupo n'a pas voulu se prononcer sur son accession au poste de premier ministre. "Ayons d'abord un accord de gouvernement complet. Ensuite, on discutera de la formation du gouvernement, des ministres et du premier ministre".

Nos partenaires