Di Rupo ne débattra pas avec De Wever

10/02/14 à 12:25 - Mise à jour à 12:25

Source: Le Vif

Le premier ministre Elio Di Rupo accuse la N-VA de dissimuler son désir de scinder le pays en plaidant pour le confédéralisme.

Di Rupo ne débattra pas avec De Wever

© Belga

"Il faut dire la vérité aux gens (...). Qu'a dit la N-VA lors de son congrès ? Le parti a déclaré qu'il faut tout scinder : la sécurité sociale, la police, la justice, tout ce que vous voulez. Seule la Défense resterait fédérale" a déclaré le premier ministre sur RTL-TVi". "Le président de la N-VA appelle ça confédéralisme. En réalité, ce mot de confédéralisme dissimule le séparatisme. C'est-à-dire : la fin de notre pays" a ajouté Di Rupo. "Je ne suis absolument pas d'accord avec la scission de notre pays. Et donc, je refuse d'appeler confédéralisme ce qui serait une véritable scission de notre pays".

Le premier ministre ne débattra pas avec De Wever. Il a choisi le président du PS Paul Magnette pour affronter De Wever. "Pour l'instant, on discute d'un débat entre Paul Magnette et Bart De Wever. J'ai toute confiance en Paul Magnette. Je ne vais pas intervenir" a déclaré Di Rupo.

En savoir plus sur:

Nos partenaires