Di Rupo justifie la pension d'Albert

17/07/13 à 18:21 - Mise à jour à 18:21

Source: Le Vif

Le Premier ministre Elio Di Rupo s'est employé mercredi à justifier la décision d'accorder une dotation de 923.000 euros au roi Albert lorsqu'il aura abdiqué. Il y voit une diminution des moyens accordés à la famille royale inédite dans l'histoire de la Belgique.

Di Rupo justifie la pension d'Albert

© Reuters

"C'est la première fois dans l'histoire de notre pays que le coût global de la monarchie va diminuer et, ceci, alors que les coûts ont augmenté ces dernières décennies", a-t-il expliqué à la tribune de la Chambre, en réponse à des questions de Théo Francken (N-VA) et Barbara Pas (Vlaams Belang).

La dotation accordée à Albert et Paola sera en outre soumise à l'impôt et au contrôle de la Cour des comptes, comme l'ont décidé les huit partis de la majorité institutionnelle pour les autres dotations. "Nous allons beaucoup plus loin que les Pays-Bas", a ajouté M. Di Rupo. A entendre le Premier ministre, Albert II recevra une dotation significativement moindre que celle accordée à la reine Beatrix qui a abdiqué cette année au profit de son fils.
Quant à l'usage gratuit des avions de la Défense, celui-ci sera limité aux déplacements officiels d'Albert.

Les arguments du Premier ministre n'ont pas convaincu les groupes nationalistes de la Chambre. Tant la N-VA que le Vlaams Belang ont rappelé que non seulement les anciens et nouveaux couples royaux mais aussi Laurent et Astrid jouiront d'une dotation. Ils ont aussi dénoncé le montant exorbitant, selon eux, de la "pension" accordée au roi à la retraite.

"C'est maintenant une vérité, la monarchie belge est la plus richement dotée du monde", a lancé M. Francken. "Je ne comprends pas pourquoi le contribuable belge doit continuer à entretenir l'une des familles les plus riches de Belgique".

Nos partenaires