Di Rupo et de Belgique en voie d'extinction, tout va bien pour Michel et De Wever

21/04/15 à 15:42 - Mise à jour à 15:42

Source: Le Vif

La campagne de WWF Belgique pour sauver le tigre fait le buzz, en permettant de voir si votre nom de famille est en voie d'extinction. Nous avons fait le test avec les politiques...

Di Rupo et de Belgique en voie d'extinction,  tout va bien pour Michel et De Wever

© capture d'écran WWF

C'est ce qui s'appelle une campagne de marketing viral réussie. Le WWF Belgique a lancé un site internet (www.sauvezletigre.be) pour permettre à des familles d'adopter un tigre moyennant quelque 9 à 17 euros. De façon ludique, vous pouvez y taper votre nom de famille afin de vérifier si votre patronyme est lui aussi menacé.

Nous avons fait l'exercice avec les noms de nos principaux responsables politiques. Le résultat, à prendre avec toute la réserve ludique d'usage, est édifiant.

Prenez le PS. Elio Di Rupo, l'ancien Premier ministre Roi redevenu un président normal et contesté, est... bel et bien en voie d'extinction : il reste 37 Di Rupo en Belgique. Paul le ministre-président et Laurette la cheffe de groupe fédérale ont moins de souci à se faire : il reste respectivement 296 et 365 matricules de leur espèce.

Notez, il n'est guère étonnant que le MR ait pris le leadership au fédéral, et pourrait le conserver longtemps au vu du potentiel familial des Michel : il en reste 5597. Un niveau suffisant pour garder les Reynders à distance : ils sont encore 3494. Seul, chez les leaders libéraux, les Chastel sont en voie de disparition : 32 à peine.

Parmi les francophones, le CDH est le plus mal en point : tant les Lutgen (113 espèces) que les Milquet (128, c'est serré) sont en voie de disparition. Attention à l'ambition des Prévot, qui comptent encore quelque 885 membres : dans la loi de la jungle, Maxime prépare ses dents.

Chez Ecolo, les nouveaux coprésidents Khattabi et Dupriez ne sont plus légion dans le genre, respectivement 66 et 323. Jean-Marc Nollet est en embuscade avec 1267 personnes parmi les siens.

La palme revient toutefois, sans conteste, à celui qui aurait pu devenir Premier ministre, mais qui est devenu le vice-Premier ferrailleur que l'on sait : Kris Peeters compte encore 32078 membres de sa famille. Il est vrai que Peeters, en Flandre, c'est comme Dupont en Wallonie (eux, il en reste 11044...).

Les De Wever ne se portent pas si mal non plus : il en reste 1462. Davantage que les Francken (867) et surtout que les Jambon : à la surprise générale, le nom du vice-Premier N-VA est en voie de disparition, il n'en reste plus que 99.

Enfin, à tout seigneur tout honneur, les de Belgique sont eux aussi en voie de disparition à la tête de ce pays compliqué. Mais le site du WWF ment un peu : il n'en compte plus que 5 alors que la monarchie résiste : outre Philippe, si l'on compte ses enfants, Astrid, Laurent et leurs enfants, sans oublier Albert, ils sont encore 16 !

Alors, allez-vous adopter un de Belgique... euh, pardon, un tigre ?

En savoir plus sur:

Nos partenaires