Di Rupo chez le docteur Miller

20/01/11 à 11:26 - Mise à jour à 11:26

Source: Le Vif

Quelque peu dés£uvré pour cause de blocage politique, Elio Di Rupo a poussé la porte d'un auditoire de l'ULB pour écouter le sénateur Richard Miller défendre sa thèse de docteur en philosophie.

Di Rupo chez le docteur Miller

© Belga

"L'imaginisation du réel", au travers de la mythologie chrétienne médiévale liée au personnage de saint Georges : beau sujet de méditation pour le premier citoyen de Mons. A découvrir la mine pensive du président du PS tout ouïe, on se disait qu'en désespoir de cause Elio Di Rupo venait chercher auprès d'un MR mais montois, l'inspiration pour terrasser un dragon flamand dont on taira le nom. Miller a longuement disserté sur la souffrance, l'homme qui n'est pas fait que de raison. A poussé le vice jusqu'à parler de "révolution copernicienne" : pas celle du CD&V Kris Peeters, mais celle du philosophe Kant. Las : sous le regard benoît d'un Louis Michel lui aussi présent, le président du PS, tête basse, s'en est allé sans ses apaisements. Est-ce grave, docteur Miller ?

P. HX

Nos partenaires