Di Antonio demande à Galant de revoir une décision qui pénalisera Bierset

21/08/15 à 17:49 - Mise à jour à 24/08/15 à 10:43

Source: Belga

Le ministre wallon en charge de la politique aéroportuaire, Carlo Di Antonio, a écrit à la ministre fédérale de la Mobilité, Jacqueline Galant, pour lui demander de revoir sa décision d'octroyer des droits de trafic à Ethiopian Airlines au départ de Bruxelles vers Dubaï, Shanghaï et Hong-Kong.

Selon Carlo Di Antonio, ministre wallon en charge de la politique aéroportuaire, cette décision pénalisera l'aéroport de Bierset et est contraire à un "memorandum of understanding" (MOU, protocole d'accord) signé par la Belgique et l'Ethiopie.

La ministre fédérale avait octroyé ces droits à la compagnie éthiopienne et à son partenaire DHL. Tous deux seront dès lors autorisés à effectuer des vols de fret vers les trois destinations au départ de Brussels Airport alors qu'elles sont déjà desservies par TNT Airways au départ de Bierset.

"Les droits de trafic que vous avez accordés, pour le mois d'août 2015, (...) représentent une grave menace pour le développement de l'aéroport de Liège. En effet, la compagnie belge TNT Airways -plus de 400 emplois à Liège- souffrira d'une concurrence déloyale qui la menace à court terme dans ses activités actuelles et à moyen terme dans le cadre de la recherche d'un repreneur", écrit le ministre wallon.

D'après M. Di Antonio, la décision est en outre contraire au MOU du 4 juin relatif aux services aériens entre la Belgique et l'Ethiopie. Les trois destinations asiatiques ont fait l'objet de discussions entre les deux pays. La délégation éthiopienne a souhaité disposer de droits pour celles-ci mais la délégation belge a refusé. "La délégation belge a informé la délégation éthiopienne qu'elle n'était pas en position d'accepter cette demande. Les deux délégations ont convenu de revoir ce sujet dans un délai raisonnable", dit le MOU.

Carlo Di Antonio n'avait pas été le seul à protester contre cette décision. Début août déjà, Luc Partoune, le patron de l'aéroport de Liège, s'inquiètait de la concurrence que DHL pourrait exercer au départ de Brussels Airport.

Nos partenaires