Deuxième Guerre mondiale: des fouilles archéologiques menées sur la Rive gauche à Anvers

20/01/16 à 19:33 - Mise à jour à 19:33

Source: Belga

(Belga) Des fouilles vont être menées six jours durant sur la Rive gauche (Linkeroever) à Anvers dans l'espoir de retrouver des vestiges du camp de rapatriement américain "Top Hat". Ce camp accueillait les militaires américains sur le point de rejoindre leur pays à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Il s'agit de fouilles exploratoires. Une enquête archéologique plus détaillée sera encore effectuée avant et pendant l'aménagement du nouveau tunnel de l'Escaut de la jonction Oosterweel. La construction de ce tunnel devrait débuter l'an prochain.

La pré-enquête archéologique doit notamment permettre d'identifier les vestiges conservés et d'établir la meilleur manière de les mettre au jour. Les fouilles vont se dérouler en trois endroits à proximité de la Charles de Costerlaan. Dans le Sint-Annabos, se trouvait le camp de soldats en tant que tel et, à l'est du n?ud autoroutier avec l'E34 et le ring d'Anvers et au nord de la Charles de Costerlaan, se situaient les bâtiments d'administration du camp. Une pelleteuse et des détecteurs de métaux vont être utilisés, mais les travaux ne devraient pas gêner la circulation ni les promeneurs. Aucun arbre ne sera abattu. "Top Hat" constituait entre juin 1945 et avril 1946 une sorte de camp de transit dans lequel plus de 270.000 militaires américains ont séjourné avant de pouvoir rentrer chez eux. A leur départ, ils ont laissé énormément de matériel sur place, enterrant la plupart des pièces. (Belga)

Nos partenaires